Les Amis de l’Hôpital de Moncton – l’histoire de Grace

C’est en juin 2019 que Grace Girvan, 21 ans, a été victime d’un grave accident de la route. Transférée à l’unité de soins intensifs neurologiques en raison de ses multiples blessures, y compris un traumatisme cérébral, une fracture du crâne, une fracture du cou, des côtes fêlées et des poumons endommagés, son neurochirurgien a expliqué que les prochaines 72 heures étaient critiques. Heureusement, elle n’a pas eu besoin d’être opérée. À dire vrai, son état s’améliorait grandement de jour en jour, passant de l’unité de soins intensifs neurologiques à l’unité 4100, puis au service de réadaptation pour entamer la longue route vers son rétablissement. « Grace était heureuse d’arriver au service de réadaptation parce qu’elle était prête à faire elle‑même une partie du travail, » raconte Mary‑Lynn, sa mère. Elle a été contente d’apprendre que le service de réadaptation, le nouveau « chez‑soi » de Grace pour un certain temps, avait été entièrement transformé en 2011, grâce notamment aux dons auprès de la Fondation des Amis de l’Hôpital de Moncton. Plus de 440 000 $ avaient été recueillis et investis dans de nombreuses améliorations, telles que la création d’un centre de mobilité, l’agrandissement de la suite, l’addition d’une salle d’examen et l’agrandissement de l’espace de soins.

La famille Girvan a mis derrière elle les longs et difficiles mois passés et est reconnaissante de voir Grace revenir à la vie active qu’elle avait avant l’accident. « Le personnel de TMH a été formidable dans le processus de rétablissement de Grace. Nous lui en somme à jamais reconnaissants. »